google04577ab73b243bac.html Napoléon III à Tonneins
Rechercher

Napoléon III à Tonneins

Oui, en effet lors de l'une de ses nombreuses visites du territoire français, il est passé par Tonneins à bord d' un bateau à vapeur (steamboat) sur la Garonne comme sur le Mississipi. Quand on imagine cela on pense tout de suite aux films américains qui relatent cette époque là (vers 1860) avec les fameux joueurs de poker. Pour la Garonne, et bien sûr pour les autres fleuves le bateau à vapeur naviguant sans voiles et sans rames va bouleverser toutes les habitudes de la navigation fluviale.



En 1868, Napoléon III  toujours en tournée due à ses fonctions d' empereur passe à Toulouse sur ce fameux bateau. Tout ce qu'il fit réaliser durant son règne témoigne de son profond désir de moderniser la France. Bien que critiqué à son époque et même encore de nos jours, il semble nécessaire de citer les innovations dont il fut à l' origine. Rappelons les grands travaux à Paris  grâce au Baron Haussmann, les stations thermales (Vichy , Plombière...), embellissement de Biarritz, les plantations de pins dans les Landes, le développement des chemins de fer.... Il favorise le monde artistique notamment les peintres et les écrivains. Hélas son règne fut entaché par les guerres successives : Crimée, Chine, Cochinchine, Italie, Mexique. La dernière, contre la Prusse lui sera fatale et l' obligera à abdiquer en 1870. Il sera fait prisonnier puis s' exilera en Grande Bretagne où il finira ses jours en 1873.


Le jour où Napoléon III passa devant les quais de Tonneins, la foule amassée l'acclama chaleureusement. Il y répondit par des gestes très respectueux. Son bateau se dirigeait vers Bordeaux. Certains historiens prétendent que c'est un sosie dont il s'agissait. Ce n'est pas impossible, car s'il aimait bien voguer sur la Garonne, il aimait surtout les belles femmes! On  connait particulièrement certaines de ses conquêtes.



Tout d'abord Virginia Oldoini, comtesse Verassis de Castiglione avec qui il "fleureta " lors d'une garden party. Ce fut tellement visible que l'impératrice récemment maman s'évanouit! En fait Cavour s'était servi de cette femme pour faciliter l'alliance franco sarde en l'envoyant à Paris.

La Comtesse et l'Empereur furent amants ; ils eurent probablement un enfant (le Dr Hugenschmidt) .


Ensuite ce fut au tour de Marguerite Bellanger ( Margot),"la crapule" comme l'appelait l'Impératrice Eugénie.

Puis Valentine Haussmann, fille cadette du Préfet de la Seine (le fameux baron Haussmann). Elle attendait un enfant de l'Empereur, situation particulièrement gênante car "cette jeune fille " était promise à un prétendant de la Haute Bourgeoisie. L'Empereur demanda alors à Margot de grossir artificiellement son ventre afin de faire croire qu' elle était enceinte. Dés que l' enfant de Valentine fut né elle le déclara aussitôt comme son propre fils, sous le nom de Charles Le Boeuf, né de père inconnu.

La dernière conquête de Napoléon III fut la Comtesse Louise de Chimay, comtesse de Mercy Argenteau.

Quel personnage !