google04577ab73b243bac.html
Rechercher

Les perles cachées sur notre territoire!

Le château de la Grande Barrière a été acheté par un couple passionné d’histoire, M. et Mme Walker. Pendant les dix dernières années ils ont rénové une partie dans l’esprit de l’époque.



Le bâtiment consiste en 4 tours qui datent de la fin du XVe siècle et un autre bâtiment, qui lie deux tours, a été construit plus tard en 1776. Dans la première tour se trouve la cuisine avec sa grande cheminée où on peut facilement imaginer la cuisinière et son équipe en action. Un escalier mène au premier étage où vivait le seigneur François De La Barrière avec sa famille.

Au début du XVIe les conflits religieux étaient récurrents. Le seigneur, qui était catholique, a rassemblé 200 hommes et ils se sont battus à Clairac, occupé par les protestants. Les catholiques ont gagné la bataille mais plus tard François de la Barrière s’est converti au protestantisme et s’est battu contre les catholiques. Personne ne sait pourquoi il a changé de camp.


Dans le salon il y a de grandes tapisseries qui datent du début XVIIe siècle qui racontent souvent une histoire de la mythologie grecque. L’une d’elles montre comment Cupidon tire une flèche avec la pointe en plomb, dans le cœur de Pan pendant sa sieste dans les bois. Le dieu Pan était amoureux d’une belle femme mais elle n’avait pas de sentiments pour lui. Pan avait demandé à Cupidon de tirer une flèche d’or dans le cœur de la dame pour que l’amour soit réciproque. Quand Cupidon vit la femme, il en tomba amoureux à son tour, tant elle était belle. Cupidon tira alors une flèche à la pointe en plomb dans le cœur de Pan pour qu’il ne soit plus amoureux de la femme.

Pour ceux qui aiment l’histoire, l’art, le travail de rénovation bien fait, la vie des châtelains,… le château peut être visité.